HE-Arc > Ingénierie > Histoire
Histoire
 

L’origine de la Haute Ecole Arc Ingénierie remonte à la création des écoles d’horlogerie, il y a 150 ans.


2019

Création d'une nouvelle orientation

L'orientation Ingénierie des données est créée dans la filière Informatique et systèmes de communication.

2017

Création d'une nouvelle filière

Unique en Suisse, la filière Ingénierie et gestion industrielles est créée en collaboration avec la HEIG-VD.

2016

Campus Strate J

Inauguration du campus tertiaire Strate J, à côté de la gare de Delémont, au sein duquel les étudiants de la région peuvent suivre leur 1ère année de formation en ingénierie.

2015

Réorganisation des activités de recherche et développement

Les quatre instituts de la Haute Ecole Arc Ingénierie font place à une organisation basée sur des groupes de compétences qui s’allient pour répondre aux besoins spécifiques de l’industrie.

2011

Inauguration du PTSI à St-Imier

La HE-Arc Ingénierie de St-Imier déménage dans le nouveau Parc Technologique de la ville.

2011

Inauguration du Campus Arc 2

Le Campus se trouve sur le plateau de la gare de Neuchâtel, où les formations de la Haute Ecole Arc Ingénierie sont dorénavant dispensées. Quatre instituts de recherche sont basés sur les sites du Locle, de Saint-Imier et de La Chaux-de-Fonds.

2010

Reorganisation des filières

Les cinq filières de formation la Haute Ecole Arc Ingénierie sont réorganisées ; l’offre est redistribuée en sept orientations, regroupées en trois filières : Industrial Design Engineering, Informatique et Microtechniques.

2005

Haute Ecole Arc Ingénierie

L’EIAJ rejoint la Haute Ecole Arc, la HES commune aux cantons de Berne, Jura et Neuchâtel, et prend le nom de Haute Ecole Arc Ingénierie.

2004

Ecole d’Ingénieurs de l’Arc jurassien et HES-SO

L’EICN et l’EISI fusionnent, donnant naissance à l’Ecole d’Ingénieurs de l’Arc jurassien (EIAJ). Elle intègre la HES-SO, le réseaux des Hautes Ecoles Spécialisées de Suisse Occidentale.

1998

Diplôme d’ingénieur HES

L’EICN intègre la Haute Ecole spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO), alors que l’EISI rejoint la Haute Ecole spécialisée bernoise (HES-BE). Le diplôme qu’elles délivrent n’est plus celui d’ingénieur ETS mais d’ingénieur HES.

1978

Ecole d’ingénieurs du canton de Neuchâtel

L’ETS du Locle, devenue cantonale en 1971, prend le nom d’Ecole d’ingénieurs du canton de Neuchâtel (EICN).

1976

Ecole d’ingénieurs de Saint-Imier

Le Technicum cantonal de Saint-Imier prend le nom d’Ecole d’ingénieurs de Saint-Imier (EISI).

1964

Loi fédérale sur la formation professionnelle

Cette loi permet de regrouper les formations de techniciens en «école technique supérieure» (ETS).

1933

Création du Technicum neuchâtelois

Le Technicum neuchâtelois est issu de la fusion des écoles d’horlogerie et de mécanique de La Chaux-de-Fonds et du Locle.

1895

Création d'une formation supérieure de technicien-horloger (canton de Neuchâtel)

Cette formation est dispensée par les écoles d’horlogerie et de mécanique de La Chaux-de-Fonds et du Locle, ainsi que par celles de Fleurier et Neuchâtel. Celle de Saint-Imier crée une formation technique supérieure en 1916.

1868

Naissance de l’Ecole d’horlogerie du Locle

1866

Naissance de l’Ecole d’horlogerie de Saint-Imier

1865

Naissance de l’Ecole d’horlogerie de La Chaux-de-Fonds

 
 impressum|contacts|CGV|certifié ISO 9001|© he-arc 2016 - tous droits réservés