HE-Arc > Gestion > École romande de la magistrature pénale (ERMP)
École romande de la magistrature pénale (ERMP)
 

En 2003, la CCDJP (Conférence des directrices et directeurs des départements cantonaux de justice et police) a donné mandat à l’ILCE de mettre sur pied une formation pratique de haut niveau destinée aux magistrat-e-s. Dès 2004, le cours postgrade pour magistrats et magistrates, créé avec l’appui d’un Conseil scientifique, a été proposé aux procureur-e-s et juges d’instruction latins. En août 2007, toutes les activités liées à la formation des magistrat-e-s ont été regroupées dans une nouvelle entité: l’Ecole romande de la magistrature pénale ERMP.

L’ERMP a été créée par des magistrat-e-s, pour des magistrat-e-s. Au fil des années, plusieurs centaines de participant-e-s ont suivi ses cours, tissant entre eux un solide réseau professionnel.

L’ERMP a non seulement créé des ponts entre magistrat-e-s mais également avec les autres professionnels actifs dans l’investigation pénale ou dans le domaine judiciaire dans son ensemble. Elle a ainsi créé en 2010, l’Ecole romande en administration judiciaire ERAJ et propose régulièrement des colloques interdisciplinaires destinés non seulement à la magistrature pénale, aussi bien civile que militaire, mais aussi aux personnes qui collaborent à un titre ou à un autre avec elle (policiers, experts, spécialistes de la protection de la victime, médecins, etc.)

Formation continue diplômante

Le Certificate of Advanced Studies pour la Magistrature pénale (CAS MAP) est destiné aux procureur-e-s nouvellement élu-e-s, aux personnes engagées en matière de poursuite pénale par les cantons ou la Confédération et aux jeunes juges d’instruction militaires.

Formation continue

La formation continue proposée par l’ERMP se décline sous forme de séminaires, de colloques ou de cours portant sur divers thèmes connexes à l’investigation pénale (techniques d’audition, psychologie, informatique, expertise judiciaire, procédure pénale, formation aux médias, justice des mineurs, etc.).

Dans l’ensemble des formations qu’elle propose, l’ERMP associe la présentation de notions théoriques à la résolution de cas pratiques. Les participant-e-s sont ainsi régulièrement placé-e-s dans des situations proches de la réalité, dans lesquelles ils et elles sont appelé-e-s à conduire des actes d’enquête sous le contrôle attentif d’intervenant-e-s expérimenté-e-s.

Le corps enseignant de l’ERMP est composé de magistrat-e-s expérimenté-e-s, de professeur-e-s des hautes écoles, d’avocat-e-s et de hauts cadres des administrations cantonales et fédérales.

Centre d’investigation numérique et de cryptologie (CINC)

Depuis 2010, le Centre d’investigation numérique et de cryptologie (CINC), créé au sein de l’ILCE et doté d’un équipement ultramoderne, répond aux défis posés par l’évolution des nouvelles technologies. Il effectue, sur mandat, des investigations numériques, des expertises et des analyses pour différentes autorités publiques et organise des formations spécialisées.

 

Formation continue

CAS pour la Magistrature pénale

CAS MAP, session 2018-2019, début des cours le 15 novembre 2018

Atelier informatique à l'intention des membres de la poursuite pénale

DARKNET : Jeudi 23 novembre 2017

 Programme

 Formulaire d'inscription

Rapports d'activités

2016

2015

2014

2013

Autres centres de compétences

Ecole romande en administration judiciaire (ERAJ)

Institut de lutte contre la criminalité économique (ILCE)

Centre d'investigation numérique et de cryptologie (CINC)

Des questions?

Contactez-nous:

Fabienne Schader

+ 41 32 930 20 15

 impressum|contacts|certifié ISO 9001|© he-arc 2016 - tous droits réservés