AAGaTT

date
2022 — 2025
groupe de compétences
Santé

Le projet de recherche AAGaTT vise à tester deux programmes de marche pour les personnes âgées ayant chuté au cours de l’année précédente. La spécificité de ces programmes d’entraînements est qu’ils associent une personne âgée à un "coach de marche" plus jeune (parent plus jeune, amis ou bénévole).

Start: 2022 – End: 2025

Helping older people recover walking abilities through arm-in-arm gait training: a randomized controlled trial

Equipe: Philippe Terrier, chef de projet

Le projet de recherche AAGaTT (arm-in-arm Gait training Trial) a pour objectif d’aider les personnes âgées à risque de chute à retrouver un meilleur équilibre au travers d’un programme d’entraînement à la marche en binôme. Ce projet doit nous permettre d’évaluer deux programmes d’entraînements qui proposent d’associer une personne âgée ayant chuté dans l’année précédente et un partenaire plus jeune (membre de la famille, ami, connaissance, ou un étudiant volontaire) prenant le rôle de « coach de marche ».

Dans le cadre de cette recherche, nous recherchons des personnes répondantes aux critères suivant :

Participant :

–        Être âgé de plus de 70 ans.

–        Être capable de marcher sans interruption pendant 15 minutes sans aide à la marche.

–        Avoir chuté dans les 12 mois précédant la participation à la marche.

« Coach de marche » :

–        Avoir entre 18 et 40 ans.

–        Langue maternelle française ou avec une bonne connaissance de cette langue.

–        Disponible pour accompagner un participant lors de l’entraînement à la marche.


Déroulement et durée de l’étude :
Les sessions d’entraînement se déroulent en binôme (participant et coach de marche) et dureront 30 min. Il y aura 3 séances par semaine pendant 4 semaines.

Dédommagement (y compris déplacements) : CHF200.- si participation complète pour chaque membre du binôme sous forme d’un bon cadeau.

Lieu de l’étude : L’étude se déroule principalement sur le Campus HE-Arc de Neuchâtel. Deux sessions d’entraînement par semaine se dérouleront dans les coursives du stade de la Maladière à Neuchâtel.

Autres avantages : Il existe un bénéfice prouvé sur l’endurance, le cœur et la force des jambes à pratiquer de l’activité physique de manière régulière (dont la marche fait partie). Il est donc attendu que votre condition physique s’améliore à la suite des entraînements. Il se peut aussi que vous ne tiriez aucun bénéfice de votre participation.

Risques potentiels : En participant au projet, vous ne serez exposé·e qu’à un risque correspondant à celui de marcher normalement.

Vous pouvez participer à l’étude en tant que binôme déjà constitué ou non, auquel cas, nous essaierons de vous associer avec un « coach de marche » ou un participant aux disponibilités similaires.

Le recrutement dure jusqu’en 2024, vous pouvez librement nous contacter d’ici décembre 2023 si vous êtes intéressé et que vous remplissez les critères de participation.

© image: pixabay

Contact

Dr. Philippe Terrier
+41 32 930 12 55
aagatt@he-arc.ch

Pour en savoir plus

Reportage de France 2 sur une étude similaire : https://www.loom.com/share/8212a0eac0b3449a956205568712b18d

Foire aux questions

Quelles sont les conditions pour participer à l’étude ?

Vous pouvez participer à l’étude si :
– Vous avez plus de 70 ans au début de votre participation à l’étude.
– Vous avez chuté dans les 12 derniers mois au début de votre participation à l’étude.
– Vous pouvez marcher sans interruption et sans aide de marche pendant au moins 15 minutes.
– Vous n’avez pas de troubles grave de la marche d’origine orthopédique ou neurologique.

Qu’est ce qui est considéré comme une chute ?
Par chute, nous entendons un évènement inattendu qui vous a projeté au sol alors que vous vous teniez debout ou que vous marchiez.
Exemples de chutes :
– Se prendre les pieds dans un tapis et se retrouver par terre.
– Manquer une marche et basculer en avant. Se retrouver les deux mains au sol.
– Déraper sur un sol glissant lors d’une promenade et se retrouver sur les fesses.
– Durant sa promenade, votre chien tire brusquement sur sa laisse et vous fait tomber.
– Se tordre la cheville en descendant d’un trottoir et tomber sur le côté.
– Se faire renverser par un vélo ou une voiture.
– Tomber d’une échelle ou d’un escabeau.
– Tomber suite à un malaise.

J’ai chuté il y a 3 mois mais je n’ai pas encore 70 ans, est-ce que je peux participer à l’étude ?
Si vous avez chuté il y a 3 mois mais que vous ne fêtez vos 70 ans que dans 6 mois par exemple, alors vous remplirez les conditions à ce moment-là, votre chute ayant eu lieu dans les 12 derniers mois. Vous pourrez alors nous contacter. Si vous pensez remplir dans le délai de recrutement les conditions de l’étude, n’hésitez pas à nous contacter, nous pourrons vous renseigner.

Quelles sont les modalités du programme d’entraînement ?
Le programme se compose de 3 entrainements de 30 minutes par semaines pendant 4 semaines consécutives. Lors des entraînements, les binômes sont invités à marcher côte à côte pendant 30 minutes avec la possibilité de prendre une pause. Les entraînements se déroulent dans le stade de la Maladière. Un des entraînements par semaine se déroule à la HE-Arc.

Quand se déroulent les entrainements ?
Les entrainements peuvent se dérouler du lundi au samedi. Au moins un membre de l’équipe de recherche sera présent à chaque entraînement.

Jusque quand recrutez vous pour l’étude ?   
Nous recrutons jusque fin 2024 ou jusqu’à ce que nous ayons atteint le nombre de participants recherché. Si l’étude vous intéresse et que vous pensez remplir dans le délai de recrutement les conditions de recrutement de l’étude, n’hésitez pas à nous contacter, nous pourrons vous renseigner.

L’annonce de recrutement mentionne que les entraînements se déroulent en binôme, faut-il avoir déjà un binôme pour participer à l’étude ?
Dans le cadre de l’étude, les entraînements se déroulent en binôme, c’est-à-dire que chaque participant est accompagné lors des entraînements d’un « coach de marche ». Ce coach de marche est une personne âgée entre 18 et 40 ans, et disponible pour vous accompagner trois fois par semaine pendant 4 semaines consécutives.
Si une personne de votre entourage correspond à cette description, vous pouvez rejoindre l’étude conjointement. Cette personne vous accompagnera tout au long des entraînements. N’hésitez pas à nous informer lorsque vous prendrez contact avec nous.
Si vous souhaitez participer à l’étude mais que vous n’avez pas de binôme, nous recrutons également des coachs de marche de manière séparée. Nous associerons les binômes en fonction des disponibilités respectives.

La participation à l’étude est-elle défrayée ?
Oui, chaque participant et coach de marche reçois un défraiement (frais de déplacements) sous forme de bon cadeau.

Que faire si je suis intéressé, ou que je veux en savoir plus sur le déroulement de l’étude ?  
Si vous souhaitez participer à l’étude ou en savoir plus, la première démarche est de contacter le Dr Philippe Terrier par e-mail (aagatt@he-arc.ch) ou par téléphone (+41 32 930 12 55, répondeur uniquement, heures de bureau) afin que nous puissions vous donner plus d’information. Nous pourrons ainsi convenir d’un entretien téléphonique pour vous détailler l’étude et répondre à vos questions.

J’ai une question à laquelle vous n’avez répondu !
N’hésitez pas à nous contacter afin que nous puissions nous entretenir et répondre à toutes vos questions.

Quel est le rôle de l’accompagnateur/coach de marche dans votre étude ?
Notre projet de recherche vise à déterminer si la capacité de marche des personnes âgées à risque de chute peut être améliorée grâce à un programme d’entraînement à la marche en binôme. Nous avons besoin de participant et participantes plus jeunes pour accompagner une personne âgée pendant les entraînements à la marche. L’accompagnateur doit avoir entre 18 et 40 ans. Les accompagnateurs peuvent accompagner une personne qu’ils connaissent, ou une personne inconnue.

Mon grand-père de 71 ans est tombé il y a 3 mois, est-ce qu’il peut participer à l’étude et est-ce que je peux l’accompagner pendant son entraînement ?
Oui, votre grand-père peut participer et vous pourrez l’accompagner si vous avez entre 18 et 40 ans. N’hésitez pas à lui en parler et à nous contacter en nous indiquant tout cela.
De manière générale un participant doit avoir plus de 70 ans, être capable de marcher 15 minutes sans aide de marche et avoir chuté dans les 12 derniers mois.

Combien de temps dure la participation à l’étude ?
Pour les accompagnateurs la participation à l’étude dure 4 semaines consécutives à raison de trois entraînements de 30 minutes par semaine.

Quand se déroulent les entrainements ?
Les entrainements peuvent se dérouler du lundi au samedi. Au moins un membre de l’équipe de recherche sera présent à chaque entraînement. Les entraînements se déroulent au stade de la Maladière et un des entraînements par semaine se déroule à la HE-Arc.

La participation à l’étude est-elle défrayée ?
Oui, chaque participant et coach de marche reçois un défraiement (frais de déplacements) sous forme de bon cadeau.

Quelles sont les modalités du programme d’entraînement ?
Le programme se compose de 3 entrainements de 30 minutes par semaines pendant 4 semaines consécutives. Lors des entraînements, les binômes sont invités à marcher côte à côte pendant 30 minutes avec la possibilité de prendre une pause. Les entraînements se déroulent dans le stade de la Maladière. Un des entraînements par semaine se déroule à la HE-Arc.

Que faire si je suis intéressé, ou que je veux en savoir plus sur le déroulement de l’étude ?  
Si vous souhaitez participer à l’étude ou en savoir plus, la première démarche est de contacter le Dr Philippe Terrier par e-mail (aagatt@he-arc.ch) ou par téléphone (+41 32 930 12 55, répondeur uniquement, heures de bureau) afin que nous puissions vous donner plus d’information. Nous pourrons ainsi convenir d’un entretien téléphonique pour vous détailler l’étude et répondre à vos questions.

J’ai une question à laquelle vous n’avez répondu !
N’hésitez pas à nous contacter afin que nous puissions nous entretenir et répondre à toutes vos questions.