Activities Based Job Matching System

date
2019 — 2021
groupe de compétences
Analyse de données

Appariement d’offres et de demandeurs d’emploi par activités

Contexte et enjeux

100’000 personnes, en Suisse, sont à la recherche d’un emploi depuis un an ou plus. L’association Zéro Chômeur vise à réinsérer ces personnes dans le marché du travail.

Ce projet se penche sur un aspect particulier de leur méthodologie, qui est l’appariement entre chômeur de longue durée et poste ouvert dans une entreprise.

Objectifs

L’appariement entre demandeur et offre d’emploi se fait à travers les activités explicites, une formulation simple et atomique des tâches requises par un emploi. Le but de ce projet est de construire un référentiel de toutes ces activités explicites, en s’assurant de son intégrité. Nous récupérons les données présentes sur orientation.ch afin de peupler initialement le référentiel, qui s’affinera par la suite avec le travail des agents de ZéroChômeur.

Un autre objectif est de construire l’algorithme d’appariement, qui détermine quels postes présenter aux demandeurs de préférence.

Partenaires et financement

Association cantons zéro chômeur de très longue durée
Laboratoire de Recherche Santé Social (LaReSS), Haute école de travail social et de la santé Lausanne (HETSL)
Haute école de gestion Arc (HEG Arc)
LIIP

Financé par Innosuisse – Agence suisse pour l’encouragement de l’innovation

Résultats

Nous avons développé un assistant à la saisie qui a pour but de suggérer les activités explicites lors des entretiens que ZéroChômeur mène. Cet assistant facilite le travail des agents, mais également permet d’éviter l’ajout de doublons dans le référentiel, et s’assure de la validité syntaxique des nouvelles entrées.

L’algorithme d’appariement prend en compte nombre de facteurs en plus des activités explicites demandées et/ou maîtrisées, comme l’effort requis pour l’apprentissage d’une tâche non maîtrisée, par exemple.

Chef de projet