Nos adieux au masque péruvien | vernissage et exposition au Musée d’Art et d’Histoire La Neuveville  

date
Du
Au
catégorie
News
lieu
Musée d'Art et d'Histoire La Neuveville
Ajouter à mon calendrier 2024-05-24 07:00 2024-10-27 07:00 Europe/Zurich Nos adieux au masque péruvien | vernissage et exposition au Musée d’Art et d’Histoire La Neuveville   Mme Laura Flückiger – diplômée Master HE-Arc CR et actuelle conservatrice-restauratrice au Service archéologique de l’Etat de Fribourg, prendra la parole en compagnie d’autres personnes lors du vernissage du 24 mai 2024 à 18h au Musée d’Art et d’Histoire La Neuveville, ruelle de l’Hôtel de Ville 11 à 2520 La Neuveville. Ce masque de la culture Lambayeque (Sicàn) datant de 700-1350 après JC a été confié aux ateliers de conservation Master de la HE-Arc CR en 2021 par le musée… Musée d'Art et d'Histoire La Neuveville

Mme Laura Flückiger - diplômée Master HE-Arc CR et actuelle conservatrice-restauratrice au Service archéologique de l'Etat de Fribourg, prendra la parole en compagnie d'autres personnes lors du vernissage du 24 mai 2024 à 18h au Musée d'Art et d'Histoire La Neuveville, ruelle de l'Hôtel de Ville 11 à 2520 La Neuveville. Le département de CR de la HE-Arc est fier d’avoir pu prêter son expertise et savoir faire qui a résulté dans une collaboration internationale et le retour de l’objet à son lieu d’origine.

Mme Laura Flückiger – diplômée Master HE-Arc CR et actuelle conservatrice-restauratrice au Service archéologique de l’Etat de Fribourg, prendra la parole en compagnie d’autres personnes lors du vernissage du 24 mai 2024 à 18h au Musée d’Art et d’Histoire La Neuveville, ruelle de l’Hôtel de Ville 11 à 2520 La Neuveville.

Ce masque de la culture Lambayeque (Sicàn) datant de 700-1350 après JC a été confié aux ateliers de conservation Master de la HE-Arc CR en 2021 par le musée de La Neuveville. Il était recouvert d’une épaisse couche de corrosion typique d’un objet archéologique qui a passé des centaines d’années enfouis. L’étude historique, technologique ainsi que le travail de conservation-restauration a permis de révéler la surface originelle en argent. Après intervention, le musée de La Neuveville a entrepris les démarches nécessaires pour restituer la pièce à son pays d’origine, le Pérou, duquel il avait très probablement été exporté de manière illicite pour finir sur le marché des antiquités, et, en tant que donation, dans ce musée régional. Le département de CR de la HE-Arc est fier d’avoir pu prêter son expertise et savoir faire qui a résulté dans une collaboration internationale et le retour de l’objet à son lieu d’origine.